VALE : Voix Anglophones Littérature et Esthétique

PAR: E. Angel-Perez, trad., nick gill, « Dent miroir / Sable », PUM, 2020


Nous avons le plaisir d’annoncer la parution de la traduction de deux pièces de nick gill par Elisabeth Angel-Perez, dans la collection bilingue de théâtre contemporain Nouvelles Scènes anglaises aux PUM.
Mirror Teeth • Sand / Dents Miroir • Sable
Auteur : nick gill
Préface et traductions : Élisabeth Angel-Perez
Presses Universitaires du Midi, 2020
N° ISBN : 978-2-8107-0698-3
PRIX : 15.00 €
Format et nombre de pages : 15 × 21 cm – 296 p.

Prologues au Brexit et à la crise de la mondialisation, les deux pièces de ce volume témoignent de l’état de l’Angleterre et du monde.

Mirror Teeth est est une comédie grinçante en trois actes. À force d’expressions fossilisées et de situations stéréotypées tirées du quotidien de « la petite Angleterre », la langue acerbe de gill invente du neuf et surtout du vrai sur le monde globalisé, la famille, la xénophobie.

Le premier acte se passe chez les Jones, une famille typiquement anglaise, structurée par le machisme du père, le racisme de la mère, la frustration sexuelle de la fille et le pédantisme du fils, jeune étudiant. Le deuxième acte entraîne la famille au Moyen-Orient. Curieusement, la maison n’a pas changé, et les préjugés non plus. Le troisième acte se déroule dans le même pays et démarre par le récit cocasse du camouflage d’un cadavre. Entre jusqu’au-boutisme colonisateur et freudisme caricatural, la comédie se fait forme par excellence du tragique.

Sand, pièce inédite jusqu’ici, prend le contrepied de cette mécanique comique bien huilée et s’attaque à la prolifération de l’arme atomique. L’action, portée par une narratrice, circule entre époques et lieux divers (Corée du Nord, Hiroshima, Newcastle) concernés par la problématique de l’arme nucléaire jusqu’à ce que le texte, comme le monde, se pulvérise en un sable apocalyptique.

nick gill est un dramaturge, musicien, performeur en prise sur les problématiques sociétales contemporaines et en quête de formes nouvelles pour les exprimer. Lauréat de la bourse de la Fondation Peggy Ramsey pour Mirror Teeth, il a écrit plusieurs pièces courtes jouées en Europe et aux États-Unis : Funeralesque (Trafalgar Studios), Something I Wrote in a Hurry (Theatre 503), Oh Death, Where is Thy Stinga-a-ling ? (Soho Theatre). En France, Mirror Teeth a été créée par Guillaume Doucet et le groupe Vertigo en 2012. Sand a été créée à Londres au Royal Court (2013) et à The Other Theatre (2016) et aux États-Unis, en 2019 (Know Theatre).

Fermer le menu