VALE : Voix Anglophones Littérature et Esthétique

Publication: Juliette Utard, « Wallace Stevens, une poétique du fini », Champion, 2018

Juliette Utard, Wallace Stevens, une poétique du fini: Pour une approche matérielle de l’œuvre,Editions Honoré Champion, 2018.

Préface de Bernard Noël

Littératures étrangères No 24.
1 vol., 390 p., broché, 15,5 × 23,5 cm.
ISBN 978-2-7453-4918-7. 45 € ttc

 

Contre la définition admise du modernisme comme esthétique de l’inachevé, Wallace Stevens, Une poétique du fini identifie un double mouvement, de rejet de la clôture et de revendication du fini, qui passe par un surinvestissement de la matérialité du livre achevé. Après avoir abordé les premiers recueils à travers leur « condition textuelle » pour faire le portrait du poète dans son travail de finition, l’ouvrage explore la fin de l’œuvre, dont il questionne les attendus chronologiques et théoriques. La poésie tardive apparaît comme un genre codifié, en dialogue avec les grands maîtres du « style tardif » dans les arts, qui invite à la nécessaire réévaluation du concept de dernière période.

In stark opposition to the accepted definition of modernism as an aesthetics of the incomplete, this study on Wallace Stevens identifies a novel dialectic: a rejection of closure on the one hand, and an affirmation of finitude on the other, which requires a heightened investment in the materiality of the completed book.

Juliette Utard est maître de conférences en littérature américaine à Sorbonne Université, et actuellement en délégation auprès du CNRS. Ancienne élève de l’ENS de Fontenay et agrégée d’anglais, elle est membre du comité éditorial du Wallace Stevens Journal.

La Table des matières est disponible sur la fiche de cet ouvrage, à l’adresse : www.honorechampion.com

Fermer le menu