VALE : Voix Anglophones Littérature et Esthétique

Responsables : Line Cottegnies et Alexis Tadié

(Scroll down for English version)
L’ Axe  Modernités 16-18 – Littérature et Savoirs en Grande-Bretagne XVIe-XVIIIe siècles, créé au sein de l’EA 4085 VALE à l’Université Sorbonne Univrsité en novembre 2017, s’intéresse à la constitution des modernités dans les Îles britanniques de la Renaissance aux Lumières. Constamment mis en avant par les philosophes ou les savants, le caractère « moderne » de la période doit être saisi comme un point de fuite qui organise l’époque, qui articule des oppositions intellectuelles et sociales, qui permet des reconfigurations de savoirs ou l’émergence de nouveaux genres au sein de la République des Lettres. Ces modernités font l’objet de transactions, d’interrogations, d’adhésions enthousiastes comme de rejets immédiats.

Cet axe rassemble des chercheurs de VALE et au-delà qui travaillent sur la période dans une perspective transdisciplinaire. Il permet par exemple aux spécialistes de théâtre ou d’histoire des idées, de philosophie ou de roman, de dialoguer autour de thématiques renouvelées. Si son objet premier est les Îles britanniques, les dimensions européenne et coloniale seront nécessairement intégrées aux travaux de recherche.

L’axe possède un carnet de laboratoire sur Hypothèses.org: https://earlymodern.hypotheses.org/

L’axe s’organisera selon deux directions :

1. « Modernités 16-18: The Sorbonne Seminar on Early Modern Britain  / Séminaire sur la Grande-Bretagne de la première modernité ».

Ce séminaire fédère les chercheurs et doctorants de l’équipe et au-delà qui travaillent sur la période de la première modernité entendue au sens large. Il s’appuie sur un séminaire régulier, centré sur une thématique retenue pour une durée moyenne de deux années universitaires. Les années 2018 à 2021 seront consacrées au jeu dans la littérature et la culture des Îles britanniques. Le nouveau thème pour les années 2021-2023, déterminé par l’AG des membres de l’axe, est « Usages de l’arbre à la première modernité » (voir le carnet de laboratoire). Le séminaire alterne séances de travail sur des textes et séances « ouvertes », où nous accueillons des intervenants autour de la thématique retenue. Il intègre les doctorants travaillant sur la période, qui sont associés à son organisation. Ce séminaire est bimestriel.

2. « ShakeS: Shakespeare en Sorbonne »

Prenant acte de l’absence actuelle de séminaire régulier dédié en priorité aux études shakespeariennes dans le paysage français, l’Axe Modernités 16-18 crée en décembre 2017 un groupe de travail, intitulé ShakeS: Séminaire Shakespeare en Sorbonne. Exclusivement consacrés à Shakespeare (et à ses contemporains), et principalement au théâtre, ses travaux sont articulés au programme du Séminaire Modernités 16-18. Ce séminaire bimestriel se veut un espace convivial et stimulant où les chercheurs plus confirmés comme les jeunes chercheurs peuvent venir présenter leurs travaux en cours sur Shakespeare et ses contemporains. Séances simples ou doubles où des conférenciers invités présenteront leurs travaux et séances de type table ronde (« work in progress ») alterneront au fil du temps. Une journée d’étude a été organisée en avril 2019 conjointement avec le London Shakespeare Centre (King’s College, Londres), à Londres, avec lequel un partenariat est noué. Les doctorant(e)s travaillant dans le champ seront particulièrement bienvenu(e)s.

Les activités de ShakeS ont été fusionnées de fin 2019 à 2021 avec le programme « ClioS — Clio en scène : Faire l’histoire. L’histoire immédiate sur la scène britannique » (Projet IDEX Emergence de Sorbonne Université). Voir le site de Clios.

Le séminaire est ouvert à tous.

English version:

The research group  Modernités 16-18 – Littérature et Savoirs en Grande-Bretagne XVIe-XVIIIe siècles, is part of the Research Unit EA 4085 VALE at the Sorbonne Université. It focuses on the emergence of « modernity » in the British Isles from the Renaissance to the Enlightenment. The « modern », which is constantly invoked by philosophers and scientists, can be seen as the vanishing point which structures the period, defining intellectual and social oppositions, and allowing reconfigurations in the various fields of knowledge as well as the emergence of new genres in the Republic of Letters. These various forms of « modernity » emerge out of complex transactions, negotiations and debates. They have their enthusiastic followers and fierce critics. This research group brings together scholars working on the early modern period in a transdisciplinary perspective. It allows for instance specialists of drama and intellectual history, of philosophy and the novel, to work together on common objects. If the main focus of the seminar is the British Isles, the European and colonial dimensions will not be forgotten.

Our work is structured along two different lines:

  • « Modernités 16-18: The Sorbonne Seminar on Early Modern Britain  / Séminaire sur la Grande-Bretagne de la première modernité ».

This seminar brings together scholars and doctoral students who study the early modern period from the Renaissance to the eighteenth century. It meets every 5 or 6 weeks, alternating informal short papers based on collective work on specific texts, and longer, more formal papers. The years 2018 to 2021 will be dedicated to « sports and games ». The new theme for the period 2021-2023, chosen collectively, is « Uses of the tree in the early modern period ». See our blog: https://earlymodern.hypotheses.org/

  • « ShakeS: Shakespeare en Sorbonne »

The new seminar « ShakeS », created in December 2017, will be exclusively devoted to the study of Shakespeare and his contemporaries, and mainly to drama; it is the only regular seminar dedicated to Shakespeare in France to date. Its research programme will be closely articulated to the Modernités 16-18 Seminar. In the year 2017-2018, the seminar will alternate more formal sessions with invited lecturers, and sessions dedicated to short, work-in-progress interventions. The seminar also welcomes doctoral students working in the field. A partnership is set up with the London Shakespeare Centre (King’s College, London) and Freie Universität Berlin, and a joint research event was organized in London in April 2019. It was followed by an international conference in Paris on February 2022, 11th and 12th on « Shakespeare and the Contemporary ».
The activitise of ShakeS were merged with those of the Clios programme (Clio on Stage: Immediate history on the British early modern and contemporary stages)  between 2019 and 2021. See Clios.

Fermer le menu