VALE : Voix Anglophones Littérature et Esthétique

Calendrier de l’axe Poetry Beyond (2019-2020)

  1.     Séance « Etat des lieux », jeudi 17 octobre de 16h-18h (Serpente salle 002) :

Cette séance non thématique ouvrira l’année 2019-2029 en offrant à chacun des membres de Poetry Beyond la possibilité de présenter en 5 mn (pas plus) un projet en cours. Tous les participants sont invités à faire circuler un poème de leur choix avant la séance (aux alentours du 10 octobre) afin de partager avec les autres participants un échantillon de leur corpus. Séance ouverte aux enseignants-chercheurs, doctorants, et étudiants de M1 et M2 travaillant sur un corpus de poésie anglophone.

  1. Séance « Lettres de poètes », jeudi 28 novembre de 16h à 18h(Serpente salle D117) :

Quel statut accorder aux lettres de poètes? Qu’est-ce qui s’y joue entre prose et poésie? La correspondance est-elle forcément épitexte (selon la typologie de Genette) et ne peut-elle pas dans certains cas pleinement faire partie de l’œuvre? Nous nous réunirons le jeudi 28 novembre autour de Jonathan Ellis (Sheffield University), spécialiste de la question, responsable de l’ouvrage Letter Writing Among Poets (Edinburg UP, 2015) et auteur d’une monographie en cours consacrée aux lettres de poètes pour Oxford University Press. Les participants sont invités à nous envoyer avant la séance un exemple de lettre émanant d’un poète de leur choix afin d’alimenter la discussion (temps de présentation limité à 5mn).

  1. Séance « Work in Progress », « La lecture/performance sur la scène poétique contemporaine »mardi 21 janvier à 18h (Serpente D224) :

Comment analyser la lecture/performance de poésie, genre en plein essor sur la scène anglophone contemporaine? Quel statut lui accorder mais aussi quelle méthodologie adopter pour lui faire la place qu’elle mérite dans la critique littéraire? Enfin, comment définir ou redéfinir le « spoken word » par rapport à la catégorie plus générale de « lecture publique »? Pour cette séance nous nous réunirons autour de Bastien Goursaud (SU) qui nous fera le plaisir de partager un chapitre de sa thèse en cours, Les  voix du corps chez quatre poètes lyriques contemporains: souffle et sujet lyrique, et d’Abigail Lang (Paris-Diderot), spécialiste de la question, qui sera sa discutante. Les participants sont invités à lire le chapitre en cours pour prendre part à la discussion.

  1. Séance « Autour de l’œuvre de Susan Howe », jeudi 26 mars (ou 2 avril, à confirmer) :

En quoi Susan Howe est-elle une « vraie contemporaine » au sens où l’entend Giorgio Agamben ? Cette séance réunira des collègues ayant récemment présenté des travaux sur Susan Howe, autour de leurs textes et d’une sélection de poèmes diffusés en amont au sein de l’équipe. Avec Yves Gardes (Rouen) et Marie Olivier (Créteil). Répondante : Juliette Utard (SU).

 

Deux colloques associés à Poetry Beyond en 2019-2020

  • Journée d’études « Le Modernisme en errance / The Wanderings of Modernism» (VALE / PACT), 11 janvier 2020, Sorbonne Université, organisé par Yasna Bozhkova (Sorbonne Nouvelle), Diane Drouin (SU) et Olivier Hercend (SU) (CFP pour le 21 septembre 2019 à errance@gmail.com). Keynote Speaker : Jean-Michel Rabaté

Appel à communications:

Le retour de la paix fin 1918 inaugure pour le modernisme une période troublée. La réouverture des frontières après les années de conflit est une bouffée d’air frais. D.H. Lawrence entame en 1919 un voyage en France puis en Italie, alors que Joyce sort de son refuge en Suisse. Mais la période d’euphorie cosmopolite du début des années 1910 est passée, et les séquelles de la tragédie mondiale, dont Joyce fait l’expérience à son retour à Trieste, se mêlent aux drames personnels. Mina Loy perd son mari, le poète et boxeur Arthur Cravan, et s’engage dans une période de vagabondage transatlantique, alors que l’atmosphère de plus en plus irrespirable du Royaume-Uni d’après-guerre pousse Pound au départ, et accentue le malaise de T.S. Eliot, menant à une période de dépression grave, qui le fera voyager de cure en cure, jusqu’à Lausanne. Néanmoins, au gré de ces allers-retours, parfois dans la pauvreté ou l’adversité, de nouvelles rencontres ont lieu. Des liens se tissent, qui forment la trame d’un renouveau littéraire. La rencontre entre Eliot et Virginia Woolf, qui publie son recueil Poems, puis The Waste Land à la Hogarth Press, fait écho à l’ouverture à Paris d’une nouvelle librairie, Shakespeare and Company, qui réunit peu à peu son propre cercle, et dont la propriétaire, Sylvia Beach, rencontre en 1920 Ezra Pound puis James Joyce, menant à la publication de Ulysses. Il s’agira donc de se pencher sur l’influence qu’a pu avoir cette expérience commune d’un moment d’incertitude, d’errance à la fois personnelle et culturelle, sur le modernisme d’après-guerre. […]

https://www.fabula.org/actualites/je-le-modernisme-en-errance-the-wanderings-of-modernism-11-janvier-2020-sorbonne-universite_91464.php

 

  • Colloque « Simon Armitage », 12-13 mars 2020, Université de Lille, organisé par Claire Hélie en partenariat avec Paris 4 (VALE), l’ENS et Paris 3

Appel à communications

La bibliographie qui accompagne l’un des tout premiers – sinon le premier – poèmes publiés par Simon Armitage annonçait: “SIMON ARMITAGE was born in Marsden, Huddersfield in 1963, and is now a post-graduate at Manchester University” (Iron Magazine, 1986). Aujourd’hui, Simon Armitage, c’est près de 20 recueils de poésie, de Human Geography (Smith/Doorstop Books, 1988) à Sandettie Light Vessel Automatic (Faber, 2019), une dizaine de pièces de théâtre et de pièces radiophoniques, deux romans, deux récits de voyage, un recueil d’essai, des mémoires, des anthologies, des films-poèmes et des documentaires, d’innombrables lectures publiques et conférences, et autant de prix. Après avoir occupé la chaire de poésie à Oxford, Simon Armitage a été nommé Poet Laureate le 10 mai 2019, succédant ainsi à Carol Ann Duffy pour une période de dix ans. Cette nomination invite à une évaluation du parcours poétique de celui qui était encore agent de probation lors de la publication de son premier recueil. L’évaluation de ce parcours peut s’articuler autour des concepts d’émergence, de légitimation et de canonisation.

conferencearmitagefrance@gmail.com

Fermer le menu